Nos bonnes adresses

Ombré Nails

Si le dégradé était autrefois la tendance capillaire, les vedettes de cette subtile fantaisie sont aujourd’hui nos ongles. Une teinte déclinée en 4 autres sans l’utilisation de vernis différents est tout à fait possible. Comment ? Eh bien 5 étapes distinctes vous aideront à faire votre  » Ombre « .

Ce qu’il vous faut :

– Une base (sélection de la rédaction : Nails Inc.)
– Un top coat (sélection de la rédaction : Nails Inc.)
– Un vernis de couleur (sélection de la rédaction :  » Belgrave Place  » Nails Inc.)
– Un vernis blanc (sélection de la rédaction : color club)
– Une feuille de papier
– Un pinceau

STEP 1
Appliquez votre base transparente sur l’ongle. Il vaut mieux appliquer une base pour protéger l’ongle ainsi en éviter le jaunissement.

STEP 2
Prenez votre feuille qui vous servira de palette, ainsi que votre pinceau. (Pour dire vrai, la rédaction s’est servie du pinceau du flacon de vernis…)

STEP 3
Sur la première pile de votre surface de travail, versez 5 à 6 gouttes de vernis de couleur et ajoutez-y 3 voir 4 gouttes de blanc. Faites de même pour les 3 autres surfaces de la feuille qui vous sert de palette. Pensez à bien incorporer 2 à 3 gouttes de blanc supplémentaires à chaque fois pour obtenir une couleur plus claire que la précédente.

STEP 4
Ça y est, vous avez vos 4 nouvelles couleurs. Appliquez-les sur vos ongles en commençant par la couleur la plus foncée. La première teinte reste inchangée, c’est celle de votre vernis, celle qui sera posée sur votre pouce. Ensuite, vous prenez la 2ème teinte (qui est votre premier mélange avec du blanc) elle est réservée à l’index, ainsi de suite… Rien ne vous empêche de commencer votre dégradé par la plus claire des couleurs. Ainsi, c’est votre pouce qui sera le moins sombre.

STEP 5
Comme toutes poses de vernis, nous aimons les finis brillants. Les couleurs ne sont rien sans reflets. C’est pourquoi, un Top Coat en vernis, en huile ou même en spray, vous aidera pour une sèche rapide du vernis mais également pour son spark.



La rédac