News Homme

ON SOUFFRE

Contrairement à ce que pensent les femmes, les hommes ne sont pas des malades difficiles. C’est leur cerveau qui est trop développé

Mauvaise humeur, crise d’angoisse… il faut bien avouer que la souffrance n’est pas vraiment inscrite dans nos gênes. Nous avons beau ressentir la douleur au plus profond de notre chaire, notre moitié nous soupçonnera toujours d’en faire des tonnes.

Heureusement, une étude anglaise menée par le Dr Amanda Ellison neurologue, révèle que les hommes souffrent réellement plus que les femmes lorsqu’ils attrapent froid.

Toux, rhume, les modèles masculins auraient davantage de capteurs de température dans le cerveau. Au moindre début de fièvre, ces récepteurs neurologiques répercuteraient l’information au reste du cerveau. Plus de capteurs implique plus de sensibilité et donc de douleur.

Un phénomène qui confirmerait que les hommes souffrent vraiment plus que leurs homologues féminins lorsqu’ils sont malades.

Toutefois, cette hypersensibilité ne se manifesterait qu’à l’âge adulte, car la partie du cerveau concernée ne se développerait davantage chez l’homme, qu’à l’arrivée de la puberté.

En conclusion, la prochaine fois que votre femme ou copine vous reprochera d’être insupportable à cause d’un mauvais rhume, expliquez-lui que c’est parce qu’une partie de votre cerveau est plus développée que le sien…



La rédac