Bon à savoir

La taille, est-ce que ça compte vraiment?

gif-echantillons-2

 

Très souvent sur les réseaux sociaux ou à travers notre service client, nous arrivent des questions sur la taille des produits. Oui les filles, apparemment la taille pour vous, ça compte !

Nos adorables abonnées Sarah, Tiphaine et Nadia (qui détestent les échantillons ne pouvant être vendus) ont discuté avec Charlotte et Nicolas de l’équipe Glossybox qui dénichent les plus beaux produits pour vous chaque mois !

 

Sara, Tiphaine et Nadia : « On vous le dit franchement, quand on reçoit un produit avec la mention « échantillon ne peut être vendu » dans notre box, on a l’impression de « se faire avoir » !

Charlotte et Nicolas : La première chose à savoir est que GLOSSYBOX vous offre chaque mois une expérience beauté. Vous n’achetez pas des produits mais un concept : celui du coffret beauté.

Le but principal est de vous faire découvrir de nouvelles marques et de pouvoir tester des produits, qu’ils soient en format full size ou en miniatures. On le mentionne partout sur le site et dans toutes nos communications pour qu’il n’y ait pas de malentendus. On s’efforce tout de même de donner une valeur plus de deux fois supérieur au prix d’achat de votre box parce qu’on aime vous gâter !

Nicolas : Je voudrais aussi insister sur la définition d’un échantillon. C’est tout simplement un produit « présenté dans une unité de consommation inférieure à l’unité habituelle de vente ». Selon la valeur du produit échantillonné il peut avoir des tailles diverses d’ailleurs. J’ai déjà trouvé des « échantillons » vraiment proche des full size (le mascara par exemple)

Ce format permet de découvrir et tester le produit, s’en faire un avis, et savoir si oui ou non on a envie de l’acheter en grand format.

Charlotte :  Cela permet donc d’éviter de dépenser plus de 80€ dans sa crème de nuit pour finalement se rendre compte au bout de deux utilisations que celle-ci ne nous convient pas du tout. (Avouez- le, ça nous est toutes arrivé au moins une fois…)

 

Les abonnées : c’est certain mais quand il y a écrit « ne peut être vendu » on est sceptique…

Nicolas : Penser qu’un produit portant la mention «ne peut être vendu » n’a aucune valeur est une erreur. Petite explication : Lorsque vous vous rendez dans vos magasins beauté préférés, vous pouvez trouver des corners où acheter des produits au format voyage, et c’est justement ce type de format que vous pouvez retrouver dans votre coffret. Cependant il faut savoir que la marque peut décider de ne pas mettre en vente ce type de format et elle est donc dans l’obligation d’apposer la mention « échantillon ne peut être vendu ».

Charlotte : Vous ne le savez peut être pas, mais cette mention permet aussi à la marque de se protéger contre la revente de ses produits mis dans la box sur Internet par exemple, ou pourquoi pas même sur le marché du dimanche !

 

Sara et Nadia (pas Tiphaine car elle habite à 30km du Marionnaud le plus proche) : On adore nos box mais quand même, on peut aller directement chez notre parfumeur et trouver des échantillons gratuits.

Charlotte et Nicolas : Se procurer gratuitement tel échantillon de telle marque simplement lors de votre passage en caisse chez Sephora ou Marionnaud c’est possible c’est vrai. Mais pour avoir ce privilège, votre panier doit être assez conséquent et dépasser une certaine somme. Une crème pour le corps de 3ml pour avoir dépensé plus de 100€ de cosmétiques ? En y réfléchissant bien, il n’est pas si gratuit cet échantillon…

 

Les abonnées : C’est vrai, bon mais on préfère les full size dans la box !

Charlotte et Nicolas : On vous comprend et croyez nous, à chaque fois que c’est possible on en met volontiers dans nos coffrets mais on doit aussi s’adapter aux capacités de production de nos marques de cosmétiques chéries et de leur stratégie pour vous plaire (car oui parfois certaines préfèrent mettre un produit très très cher en petite quantité que vous offrir une expérience avec un plus gros produit avec des actifs moins onéreux)

 

Les abonnées : Oui c’est vrai…

Charlotte et Nicolas : Vous savez pour composer vos coffrets on se donne du mal et on écoute tous tous tous vos commentaires. On fait des choix et on aimerait faire plaisir à 100% des filles mais si quelqu’un connait le secret pour y arriver !!

 

 

Merci à nos abonnées !
Sarah, de La Valette du Var, abonnée depuis janvier 2013
Tiphaine, de Saint Apolinaire, abonnée depuis septembre 2014
Nadia, de Mennecy, abonnée depuis avril 2013



GLOSSYBOX

GLOSSYBOX

La rédac