Lifestyle

Cultiver son jardin secret

cultiver_son_jardin_interieur

Notre quotidien à mille à l’heure nous empêche de prendre soin de notre moi intérieur. De quoi laisser pousser les mauvaises herbes qui paralysent notre bien-être. On vous donne 5 bonnes idées à adopter :

LISTER LES BELLES CHOSES

À l’image du livre de Florence ServanSchreiber 3 kifs par jour (Marabout), le principe est aussi simple que satisfaisant. Le soir au coucher, quand les tensions de la journée se sont apaisées, notez sur un petit carnet les 3 petits bonheurs de votre journée. Cela peut être le café chaud bu dans le coffee shop du coin avant d’aller travailler, un fou rire avec votre collègue, le sms plein d’amour de votre moitié, une jolie cour découverte en rentrant à pied, un morceau de musique entendu à la volée, une douche délassante post yoga, un article qui vous a fait réfléchir… L’important est de s’endormir en ne gardant que le positif.

ADAPTER LE HYGGE

On le sait, les danois sont les plus heureux du monde. Il faut dire qu’ils cultivent les petits bonheurs quotidiens comme personne. Et cela porte un nom : le hygge. Soit un art de vivre qui consiste à allumer des bougies au chaud chez soi en savourant un bon chocolat au coin du feu nichée dans un canapé moelleux. Adapté à la sauce printanière, cela donne une petite limonade maison ou un thé blanc fleuri face à la fenêtre entrouverte, un livre ou un magazine à la main.

S’ACCORDER UNE DATE AVEC SOI-MÊME

Lundi vous « apérotez » avec Sophie, mercredi vous vous faites un ciné avec votre frère adoré, jeudi c’est afterwork party et ce weekend tout est booké avec vos amis. La sociabilité ça vous connaît, mais avez-vous prévu de vous poser face à vous même ne serait-ce qu’un après-midi ou une bonne soirée ? L’happy solitude ou le plaisir d’être en compagnie de soi-même a le vent en poupe. À Amsterdam, un restaurant propose même des tables uniquement « solo » pour savourer un plat seul sans se sentir observé.

REGARDER POUSSER LES FLEURS

Inutile d’aller voir un psy pour se poser les bonnes questions. Les plantes et les fleurs ont le pouvoir de vous ouvrir à une vraie introspection. C’est ce qu’on appelle la Garden thérapie. L’idée est simple : jardiner sans vous compliquer la vie, planter en vous fixant sur votre tâche, observer et vous satisfaire du petit plan de tomates qui pousse tranquillement ou du rosier qui voit éclore ses premiers boutons. Balcons, pots sur fenêtre ou jardin, ce n’est pas l’espace qui compte mais les petites garden missions que vous vous donnez. Les pensées futiles passeront et l’essentiel restera.

 



GLOSSYBOX

GLOSSYBOX

La rédac