Make up

The Power of makeup

J’adore le maquillage. J’aime ce moment le matin où je me pose face à mon miroir et où je choisis quelles couleurs utiliser sur mes yeux, sur mes joues, sur mes lèvres. J’aime sentir que je suis la meilleure version possible de moi-même quand j’en ai envie. Pourtant, dans un monde où la confiance en soi et l’image que l’on transmet aux autres sont des questions clés, le maquillage peut être vu comme une façon de se cacher, de camoufler qui on est vraiment, ou de se donner un genre, parfois vulgaire. Pourtant, le make-up peut être bien d’autres choses. Rachel Zoe nous dit « Le style, c’est dire qui l’on est sans avoir à prononcer un mot », je pense qu’il en est de même pour le maquillage.

L’année dernière la blogueuse Nikki Tutorials postait sur sa chaîne YouTube une vidéo pour dénoncer cette façon de voir le maquillage et pour prouver qu’on n’applique pas forcément du maquillage pour plaire aux garçons ou parce qu’on ne s’aime pas.

Elle maquille seulement la moitié de son visage, pour montrer à quel point elle peut faire ce qu’elle veut avec chacune des parties de son visage : changer la forme de ses yeux, faire disparaitre son double menton …

Cette vidéo a inspiré beaucoup de YouTubeuses qui ont voulu montrer elles aussi que le maquillage est « fun et qu’il n’y a pas de règles, il est là pour les jours où vous avez envie de vous faire belle ».

Que pensez-vous de cette démarche ? Vous aimez vous maquiller ?

 



GLOSSYBOX

GLOSSYBOX

La rédac